EDF et les compteurs Linky


compteur de visite html

Mise à jour mercredi 12 octobre 2016

 

Bonjour et merci de venir visiter cette page qui recueille tous renseignements tus ou tronqués par ENEDIS (ErDF) et le Gouvernement, afin d'obtenir une certaine légitimité quant à l'installation des nouveaux compteurs Linky et par extension Gazpar.

Ces renseignements sont le travail de plusieurs personnes disséminées sur le territoire français, (33, 06, 81, 88, 75, et d'autres...) avec la même motivation; le manque de franchise, de clarté dans les diverses déclarations des interlocuteurs pro Linky.


samedi 29 octobre 2016

Compteurs communicants :

nouveaux détails sur l’émetteur radio couplé à Linky

Les consommateurs sous certains minimas sociaux profiteront bientôt d’un dispositif d’affichage gratuit et en temps réel des données de comptage des compteurs Linky (électricité) et Gazpar (gaz). Un nouveau texte permet d’en savoir un peu plus sur les raisons entre Linky et cet appareil déporté.

Mi-août, le gouvernement a ébauché un projet d’arrêté décrivant les données affichées sur des boitiers déportés, installés gratuitement et destinés à faciliter la maîtrise de la consommation d’énergie : puissance instantanée, actualisée toute les cinq secondes, évolution de la puissance moyenne, de la puissance maximale ou encore la consommation exprimée en euros par mégawatt-sheure. Les consommateurs pourront ainsi avoir un maximum d'informations sur leurs usages domestiques.  

Cette application du Code de l’énergie  n’est cependant pas encore complète. En effet, un nouveau texte est sur la rampe pour décrire les spécificités d’interopérabilité minimale pour la transmission par onde radio entre l’émetteur de Linky et ce fameux boitier déporté. C’est l’objet d’un second projet d’arrêté notifié à Bruxelles par la France le 25 octobre.

Pour résumer, les spécifications seront standardisées et ouvertes afin de  décrire « l’ensemble des couches des protocoles, de la couche physique à la couche applicative afin de répondre aux nécessités d’interopérabilité avec les équipements aval » (article 1). Techniquement, les communications radio se feront sur deux bandes de fréquences (868-870 MHz  et 2.4-2.483 GHz), autorisant la réception simultanée de données et leur émission.

Dans les plans du gouvernement, les données seront émises « sur deux bandes de fréquences, selon deux protocoles ouverts et standardisés afin de garantir la transmission des données quelle que soit la configuration du logement du consommateur ».

Une clé de 128 bits pour assurer la confidentialité

Sans plonger dans les méandres de l’arrêté, retenons que les échanges seront chiffrés avec une clé de 128 bits, « conformément au référentiel général de sécurité de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) (...)afin de garantir la confidentialité et la sécurité des échanges de données de comptage ».

Et toujours selon le même texte administratif, « dans la bande de fréquences 2.4-2.483 GHz, le protocole de communication radio [devra] permettre la transmission de données via une topologie de réseau maillé multi points permettant l’optimisation du transit des échanges d’information avec les équipements aval ».

Minimiser la fréquence des transmissions

Un ensemble de normes inscrites en annexe accompagneront ces échanges, de même que sont prévues différentes solutions pour minimiser le trafic radio (segmentation des données en plusieurs modes d’émission, etc.)

Il est spécialement inscrit que l’émetteur devra intégrer « les fonctions qui permettent à un équipement aval de minimiser la fréquence des transmissions radio nécessaires à la production de ses services et l’impact de ces transmissions sur la ressource radio disponible pour les autres applications ». Une manière d'accompagner les conclusions de l’Agence nationale des fréquences qui estime n’avoir mesuré qu’une exposition très faible aux ondes dans ces équimements... 

Le texte notifié à Bruxelles ouvre une période de statu-quo de trois mois durant laquelle les autres États membres et la commission pourront émettre leurs observations. C’est seulement après ce terme qu’il pourra être appliqué. 

Publiée le 28/10/2016 à 09:00

jeudi 27 octobre 2016

 

 

Deux compteurs LINKY viennent de brûler dans le Tarn

Fait aggravant, l'alerte de surchauffe n'a pas fonctionné : la prétendue "intelligence" du Linky n'est pas au rendez-vous.

Cette fois, les conséquences ont par chance été limitées, mais il est évident que les maires seront mis en cause lorsque des drames se produiront, et ils se retrouveront seuls dans les prétoires : malgré leurs belles déclarations d'aujourd'hui, Enedis et les Syndicats départementaux d'énergie, appuyés par leurs cabinets d'avocats, auront de parfaits arguments juridiques pour se disculper...

De fait, comme tout récemment à SAINT-DENIS (110 000 hts) et AIX (140 000 hts), les maires ont toute latitude et tout intérêt à prendre des arrêtés interdisant le déploiement des compteurs Linky. Ces arrêtés peuvent éventuellement s'ajouter à une délibération "anti-Linky" déjà votée par le Conseil municipal (*).

(*) A ce sujet, il est important de savoir que la commune de Montferrand-du-Périgord a d'ores et déjà reçu en dons de solidarité BIEN PLUS que les 1200 euros qu'elle doit verser à Enedis suite à une détestable procédure au Tribunal administratif  en référé (les vrais jugements, sur le fond, sont pour dans environ un an, et personne  à ce jour ne peut prétendre que les délibérations municipales seront annulées).

 La solidarité est plus forte que les intimidations d'Enedis et de ses complices. Les communes doivent résister.

Stéphane Lhomme

Conseiller municipal

http://refus.linky.gazpar.free.fr


 

Bulletin du collectif stop Linky 54

mercredi 19 octobre 2016

 

Bonjour à tou(te)s,

Nous tenons d'abord à vous rappeler que la prochaine réunion du collectif "stop linky 54" aura lieu :

vendredi 21 octobre à 19h00 au CLID - 29, rue Guilbert-de-Pixérécourt - Nancy

(ancienne école des Grands-Moulins, au bout de la rue de Dieuze - Lignes 1, 7 et 19 : arrêt Saint-Georges)

 A l'ordre du jour :

 - concernant la création d'une "liste de diffusion", nous y travaillons. Ca sera + pratique pour échanger des infos, des idées, ... Mais techniquement c'est compliqué, on vous en dira +...

 - Concernant cet article consternant paru récemment dans l'ER, nous devons finaliser un droit de réponse :

/10/12/nancy-on-ne-peut-pas-refuser-linky-c-est-la-loi

 - Sur nancy, Enedis a organisé une journée d'info dans la mairie ! 2 espions improvisés vous raconteront les détails ...

 Voici les derniers articles parus dans l'ER :

e-debat-sur-les-nouveaux-compteurs-electriques-linky

/10/03/les-compteurs-linky-sur-la-sellette

 Infos locales :

 - nous continuons, tant bien que mal, à tenir la permanence place Stan chaque samedi à 15h. Il nous manque des renforts, encore un effort avant la trêve hivernale !

 - demande d'une conférence à Champigneulles : "Nous sommes en attente de confirmation de réservation d'une salle à Champigneulles. Nous vous proposons la date du 16 février 2017, de 20 à 23 heures. Dès que nous aurons la réponse, nous vous la ferons parvenir. Il serait ensuite intéressant de se rencontrer pour mettre un ordre du jour et élaborer l'information que nous aurons à diffuser. Merci en attendant, bien cordialement, Chantal Ponge"

 - pour les 2 jours de la fête de la science à ARTEM, il y a 2 conférences qui nous intéressent au plus haut point :

--> samedi à 15h30  sur la transition énergétique amphi Schwartz

--> et à 17h par les chercheurs ou profs de LORIA qui sont partie prenante dans le linky : “cryptographie et protection de la vie privée : jusqu’où irons-nous ?” à l’AMPHI 200

 

 Des infos essentielles sur le plan national :

 -) soutenir les maires :

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/linky-nbsp-soutenons-maires-attaque-1215.html

 - la position frileuse de l'UFC que choisir :

https://www.quechoisir.org/actualite-compteur-linky-un-refus-a-vos-risques-et-perils-n22755/?utm_medium=email&utm_source=nlh&utm_campaign=nlh161006

 -) CCARRA s'installe à Metz : http://ccarra.revolublog.com/

 et http://ccarra.revolublog.com/compteurs-radio-commandes-linky-gaz-eau-a2683872

 - Enquête détaillée sur les premières implantations Linky : /Linky/SIEIL_Rapport-enquete.pdf

 - super article de reporTerre : doute-de-l-interet-des-compteurs-Linky-

En ce qui concerne les électrosensibles,. Il y a deux cartes à consulter

1) Cartoradio qui répertorie les zones couvertes par les antennes et donc aussi les zones non couvertes, 

(2) la fibre qui répertorie les faisceaux hertziens (en Pièce jointe la cartographie du Linky) :

https://carte-fh.lafibre.info/

https://www.cartoradio.fr/cartoradio/web/

 -) La position intolérable de l'Anfr :

http://www.silicon.fr/linky-anfr-persiste-et-signe-sur-le-faible-rayonnement-cpl-158405.html

-) Rapport LINKY ANFR : /actualites/compteurs-linky-1/#menu2

-) http://www.radiofrequences.gouv.fr/IMG/pdf/brochure_synthese.pdf  (en haut à droite de la page 2)

-) Courriers réponses aux frondeurs : /Rapport-de-l-ANSES-sur-l.html

 En cadeau bonus, 2 photos pour rigoler un peu, et deux nouveaux modèles de courriers (merci aux contributeurs).

 Voilà, à vendredi.

 Lionel, pour le collectif


 Date: mercredi 12 octobre 2016

"Devinette :

Une grande firme, dont les revenus financiers proviennent à 80% de ses clients, propose à ces derniers une technologie qui va leur permettre de faire des économies… étrange…

C’est comme si le Trésor Public proposait des astuces aux contribuables pour payer moins d’impôts !

Cela est-il croyable ? Vous êtes en droit de vous poser la question de savoir où est l’arnaque !

L’astuce d’EDF/ERDF, la ruse dirais-je, est de proposer un compteur plus intelligent que vous qui va vous permettre de faire des économies. Pour ce faire, la firme développe les multiples avantages de cette astuce :

1 – Vous pourrez maîtriser votre consommation donc payer moins

2 – Vous serez facturé au plus juste sur une consommation réelle et non plus à une consommation estimée.

3 – vous pourrez connaître votre consommation à la fois en KW et en euros

4 – vous n’aurez plus besoin d’attendre le technicien pour relever le compteur

5 – en cas de panne, celle-ci sera traitée à distance, plus besoin de rendez-vous

6 – vous pourrez connaître votre consommation au jour le jour et heure par heure

Problème : avec l’option « e.quilibre » et le « relevé confiance », vous bénéficiez déjà sur le site Internet d’EDF des avantages énumérés par EDF des points 1 à 5 !

Voyez-vous un changement capital par rapport à ce que vous offre votre « compte client » sur le site ?

Vérifiez et vous serez édifié !

Le seul point dont vous ne disposez pas actuellement est le point 6.

Ce qui diffère également c’est la gestion de problèmes à distance qui ne nécessite plus le passage d’un technicien.

EDF ne crie pas sur tous les toits que Linky a aussi pour objet de « lisser » les violents pics de consommation (opérations d’effacement). Également, si vous consommez trop de chauffage l’hiver par exemple, un préposé pousse-bouton pourra délester à distance sans vous avertir, pour faire des économies et réguler la demande, (sans se préoccuper s’il y a un malade à la maison, avec des appareils indispensables à sa santé). Et là, c’est plus grave…

tout cela vous semble-t-il raisonnable, indispensable et d’être le nez collé toutes les heures sur votre compteur pour vérifier l’avancement de votre consommation d’énergie ?

Allez-vous renoncer à 20h à mettre en fonction votre lave-vaisselle afin de diminuer votre consommation par rapport à l’heure précédente, ou renoncer à faire rôtir votre poulet à midi et de reporter sa cuisson pour le lendemain ?

Allez-vous renoncer aujourd’hui à utiliser votre lave-linge afin de maintenir votre consommation de la veille ?

Ne croyez-vous pas que la maîtrise de la consommation est nettement plus utile sur la comparaison d’un mois à l’autre ? Votre fournisseur d’énergie ne vous prendrait-il pas par hasard pour un pigeon ?

D’ailleurs, aujourd’hui, de nombreux consommateurs n’ont pas attendu l’arrivée de Zorro, je veux dire du Linky, pour diminuer leur consommation.

A l’issu de cette analyse, n’êtes-vous pas en droit de vous poser la question : mais à quoi sert le linky ? À qui va-t-il profiter en réalité ?

Il faut savoir que 80% des clients ont un compte sur le site Internet de leur fournisseur. Ils ont donc déjà accès à toutes ces données.

Par contre, votre fournisseur d’énergie vous a-t-il informé que pour bénéficier du point 6, vous devrez lui acheter un petit boîtier et souscrire à un abonnement ?

Vous a-t-il informé que, contrairement au bon vieux compteur, le linky n’a aucune souplesse et ne permet aucun dépassement de consommation ? Un grand nombre de clients seraient aujourd’hui « sous-abonnés » et paieraient pour une puissance d’abonnement inférieure à la puissance réellement utilisée. « Cette situation est rendue possible grâce à une grande tolérance des anciens compteurs dans les dépassements de puissance ».

Vous a-t-il informé qu’en conséquence, pour éviter les désagréments de disjonctions répétées, éviter les pannes et détériorations de vos appareils (téléviseurs, ordinateurs, etc.) vous finirez par souscrire à la puissance supérieure (dont la différence d’abonnement n’est pas négligeable) ?

Vous a-t-il expliqué que, pour l’habitat individuel, si vous avez un boîtier extérieur, c’est là que sera posé le compteur et que vous devrez sortir par tous les temps pour aller consulter toutes les heures ou tous les jours votre consommation (dans le cas où vous n’ayez plus d’activité professionnelle) ?

Avez-vous pensé que la plupart du temps ce boîtier est au ras du sol, adossé au mur extérieur ou dans la clôture ? Qu’en sera-t-il des personnes âgées ?

Si vous êtes dans un habitat collectif, les compteurs seront soit dans votre logement soit réunis dans un local.

Et les citoyens qui ne possèdent pas l’outil Internet ? Les personnes âgées ? Cela devient une véritable discrimination.

Vous a-t-il alerté que les compteurs côte à côte dans ce local subissent des interférences entre eux et provoquent des pannes ? Sans parler de la concentration des OEM qui vont impacter la santé des habitants du logement situé à côté ou au-dessus de ce local…

Etes-vous informé qu’EDF ment en annonçant que le compteur et sa pose sont gratuits ? Ce coût est récupéré sur la ligne TURPE de votre facture…

En y réfléchissant, vous pourrez admettre que non seulement vous ne ferez ni d’économie d’énergie, ni économie en euros, bien au contraire. De fait, sans que vous ayez changé quoi que ce soit dans vos habitudes, la facture augmente. Les associations prévoient qu’ »elle pourrait s’alourdir de 37% chez les clients sous abonnés »

La firme EDF vous a-t-elle informé que le compteur linky est énergivore contrairement à l’ancien compteur ?

Ce compteur consomme au minimum 1 Watt/h. faites le calcul sur 24 heures, sur un mois, sur une année : 8760 Watt. Certes, pour le client cela ne représente que 8,76 KW mais c’est une dépense énergétique dont on aimerait tout de même se passer !

La loi de transition énergétique est prévue entre autre pour diminuer la consommation en électricité nucléaire. Sur le plan National, cette économie est mise à mal puisque 35 millions de compteurs vont utiliser sur une année 306 600 KW ! Bravo l’écologie verte !

A cela il faut ajouter la consommation des concentrateurs : 1000 000 de concentrateurs vont utiliser 10 watts heures, soit à l’échelon national une dépense en énergie nucléaire de 87 600 000 KW !

Au total, à l’échelon national sur une année ce n’est pas moins de 87 600 306 600KW !

Par ailleurs, EDF s’est bien gardée de vous informer que ces compteurs ont une durée de vie de 10 à 15 ans et ne sont pas tout à fait au point, contrairement à notre bon vieux compteur dont la durée de vie est au minimum de 60 ans et ne pose aucun problème technique, environnemental, financier et sanitaire !

Ces compteurs seront donc remplacés dans 10/15 ans. Qui va payer à nouveau le coût de ce nouveau compteur, encore plus puissant en nocivité.

Il est scandaleux, improductif, non économique, de remplacer 35 000 000 compteurs en parfait état de marche pour les mettre au recyclage et les remplacer par autant de compteurs qui n’apporteront rien de bien aux consommateurs et à l’écologie.

Le coût de la nouvelle génération de compteurs n’a pas été pris en compte dans l’analyse technico-financière commandée à Capgemini et le scenario retenu n’est pas celui pointé comme le plus favorable aux clients !

Derniers points et pas des moindres : EDF a confié la pose des compteurs à des sous-traitants qui agissent comme des bandits, qui menacent et effrayent les clients en toute illégalité. Ces poseurs reçoivent une prime par compteurs posés ce qui les incitent à passer outre les refus des citoyens dont la plupart l’ont fait à EDF par une lettre en RAR !

Ces sous-traitants ont du embaucher des personnels formés en une semaine. Il faut reconnaître que c’est un coup de maître de la part d’EDF/ERDF. En effet, lorsque le déploiement des compteurs sera terminé (date prévue 2025 au plus tard) ces sous-traitants ne pourront pas garder tout ce personnel. Ils devront licencier. C’est contre eux et non contre EDF que se tourneront les mécontents ! La firme s’en tirera la tête haute et sans conflit avec les syndicats ? Certaines petites sociétés risquent fort de se retrouver en grosses difficultés financières, voire en faillite. La suppression de la relève à pied ne va pas favoriser la remontée de la courbe du chômage après 2025. Ce scenario se répétera 10 à 15 ans plus tard soit 2035/2040. Ce seront nos petits-enfants, arrières petits enfants qui pâtiront d’une situation économique pas franchement dynamique…

Enfin, ce n’est pas sans raisons valables et réfléchies que la ligue des droits de l’Homme demande un moratoire sur le sujet linky.

Une étude de l’ANSESS est en cours sur le sujet mais celle-ci n’étant pas indépendante les résultats ne seront certainement pas édifiants !"

Ecrit par Danielle Dubus

 

Lu sur Vosges Matin de ce jour, début de la pose des compteurs communicants GAZPAR sur Epinal !!!


 

 Date: jeudi 21 juillet 2016

Informations de Dernière Minute (http://nextup.org) :

- D'après les retours des informations économiques, il semblerait que la masse critique des 10 %, voire plus de refus de pose du Linky par les consommateurs ait été atteinte.

En conséquence, prochaines élections obligent, au sommet de l'état, ni François Hollande, ni Manuel Valls qui sont devenus maintenant réticents à l'installation forcée du Linky ne veulent s'engager et apporter un soutien aux demandes répétées d'ENEDIS ceci malgré les appels du pied de François Baroin président de l'Association des Maires de France (AMF).

Cette dynamique du refus a environ devant elle "un boulevard" de 12 mois pour s'amplifier et gagner car la droite au pouvoir pourrait changer cette dynamique du refus.

Pour ENEDIS ce retournement de situation est amer et surprenant car c'est le gouvernement actuel avec Ségolène Royal qui a fait adopter la loi sur la transition énergétique, néanmoins la remontée des informations des politiques (Renseignements inclus) confirment cette tendance qui en conséquence oblige le gouvernement à un changement radical de politique !


Alors là vous aller halluciner !!!

Linky : les méthodes ignobles utilisées par Enedis (ex-ErDF) et ses séides

-          Un premier rassemblement de protestation a eu lieu dans l’Ile de Ré ce midi

-          Le Défenseur des Droits est saisi

Alors que la population française – citoyens, collectifs, municipalités - se mobilise de façon de plus en plus massive (*) contre les compteurs communicants Linky, Gazpar et cie, la société ENEDIS (ex-ErDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes ignobles pour imposer leurs compteurs Linky.

Trois exemples récents et édifiants parmi de nombreux autres :  

* Mardi 19 juillet 2016, un couple de Sainte-Marie-de-Ré (Ile de ré) a été bousculé, menacé, pris en otage après violation de leur propriété par les poseurs du compteur LINKY de la société SOLUTION 30, bras armé de l’entreprise ENEDIS (ex-ErDF). Le compteur LINKY a été posé de force. Les gendarmes ont du intervenir. Le mari (pompier), légèrement blessé, a déposé plainte auprès de la gendarmerie, son épouse est en état de choc.

Cf : la-pose-d-un-compteur-linky-fait-des-vaguesgrogne-autour-du-dispositif.php

* Mercredi 13 juillet, à Biarritz, les séides d’ENEDIS ont coupé le courant à une habitante qui refusait le compteur Linky. Il a fallu une intervention du maire pour que le compteur ordinaire soit remis en place et le courant rétabli. Il est à noter que les compteurs des voisins, qui ne s’étaient pas opposés aux Linky, sont restés en place ! C’est bien la preuve que l’objectif de ENEDIS est avant tout de s’en prendre aux citoyens courageux qui résistent aux programmes totalitaires de compteurs communicants.

Cf : http://mediabask.naiz.eus/eu/info_mbsk/20160713/le-linky-a-l-insu-de-son-plein-gre

* Début juin, à Brive, c’est l’entreprise Chavignier (autre bras armé d’ENEDIS) qui a pénétré dans l’appartement d’une vieille dame de 87 ans, en son absence, et en a profité pour poser le compteur malfaisant Linky : ne cédant pas à la thématique de l’insécurité, elle n’avait pas fermé son appartement à clé, ignorant que les séides d’ENEDIS rodaient en ville. Le 1er juillet, ENEDIS est revenu chez cette dame pour lui rendre son compteur ordinaire… mais sans le réinstaller à la place du Linky : on ne saurait mieux illustrer le mépris d’ENEDIS pour les habitants de ce pays.

De nombreux témoignages du même ordre illustrent les méthodes injustifiables utilisées par ENEDIS et ses sous-traitants, avec la complicité des autorités (Préfets, parlementaires, gouvernement) qui bafouent la démocratie. Le Défenseur des Droits a été saisi ce vendredi 22 juillet 2016

Stéphane Lhomme

Conseiller municipal

Saint-Macaire (33490)

 

(*) Une communicante d’Enedis reconnait dans Ouest-France : « on est étonnés de l'ampleur de l'opposition à ce projet industriel » -

Cf : 29217/linstallation-des-compteurs-linky-continue-faire-debat-4380429

 

 

Article paru sur la page Facebook REFUS LINKY FRANCE

L'affaire du LINKY vous concerne tous. Ainsi que vos enfants. Les nouveaux compteurs Linky d'ERDF sont actuellement déployés dans toute la France. Un grand nombre de personnes ignore simplement ce qui se joue avec l'implantation massive de ce nouveau type de compteurs. D'autres, nombreux également, refusent et se mobilisent déjà en partageant citoyennement l'information. Afin de nous préserver. De vous préserver. Sans exception, nous sommes tous concerné à plus ou moins courte échéance par la question du compteur "intelligent" LINKY. Beaucoup de questions se posent quant à l'innocuité sanitaire et l'impact économique induit par cette nouvelle technologie invasive et de nature électromagnétique. Ce type de compteur massivement décrié un peu partout dans le monde a d'ores et déjà causé beaucoup de dégâts matériels, humains et économiques dans les pays où il a été déployé. Dans certains pays, la nocivité de ces compteurs est reconnue ou en voie de l'être. Avec les retraits de tels matériels progressivement planifiés. Ces compteurs intelligents ont déjà été refusés par l'Allemagne et la Belgique. Au nom du principe de précaution. En France, il est imposé sans réelle concertation avec la population. Sans réelle conscience de l'impact sanitaire qui pèsera sur chaque citoyen. Sans aucun principe de précaution, malgré les nombreuses alertes lancées de toutes parts par des associations, collectifs, simples citoyens ou journalistes. Il est rappelé en préambule à toute information que les collectivités locales (les maires des communes) sont les uniques propriétaires exclusifs de vos compteurs d'électricité, d'eau ou de gaz. Tout autre interlocuteur n'en est que le prestataire et doit rendre des comptes au maire de la commune. (Erdf, Engie, etc...)

Sur cette page, le relais de toute l'actualité sur le sujet, collectée en diverses sources médiatiques. Pour que chacun puisse s'informer le plus complètement possible et choisir ou non Linky en connaissance de cause. La page REFUS LINKY FRANCE ne se réclame d'aucun parti politique, association ni collectif préalablement existant. Elle est la voix du citoyen. Participation citoyenne et respect de la légitimité qu'a chaque individu de conserver un droit de regard sur sa santé, et surtout celle de ses enfants. En quête de simple bon sens commun, de principe de précaution, cette page est un relais d'information et une zone de partage en vue de discerner la vérité. Politesse de rigueur pour ce qui est du partage et des idées ! Bienvenue sur REFUS LINKY FRANCE. Action citoyenne et responsable.

https://www.facebook.com/refuslinkyfrance/


 

Vous n'êtes pas sans savoir qu'EDF a décidé de remplacer tous les compteurs électriques, afin de pouvoir "gérer" votre consommation, voire de couper votre ligne (délestages en heures de pointe, impayés), et surtout modifier (ils ne le chantent pas sur les toits) l'unité de facturation qui était le kW en kVA qui prendra en compte le déphasage qui peut être important, produit par certains appareils, presque tous en fait. Car malins, ces gens sont allés jusqu'à faire supprimer les anciennes ampoules résistives sans déphasage sous prétexte d'un rendement décevant et de pousser à l'obligation d'utiliser les ampoules fluocompactes (déphasage phi de 0.6), les lampes à leds et autres, produisant toutes un certain déphasage qui peut être important , puisque possèdant un circuit selfique comme un petit transformateur ou une self d'allumage.

Ci-contre un exemple qui montre bien la différence; le kW est ce que vous payez avec le "vieux" compteur et le kVA ce que vous paierez avec Linky... exemple 1 kW = 17 cts et 1,39 kVA pour 1 kW= 24 cts: consommation identique, mais méthode de comptage différente...

(nota: Sur décision de la Commission Européenne, les ampoules fluocompactes seront interdites à partir de 2020, pour cause de pollution par le mercure (comme s'ils n'avaient pas pu le voir avant...))

Un fichier explicatif  :

http://urle.me/re

 

 

Seulement voilà, le remplacement de ces appareils de comptage a été décidé unilatéralement, car même si ErDF gère, installe ou remplace un compteur, il n'en est pas propriètaire, c'est la Mairie de votre lieu de résidence qui l'est, et en concède l'usage à l'opérateur et, c'est là ou le bât blesse, le remplacement des compteurs sans l'autorisation du Maire est illégal. Il doit donner son aval, au nom de sa commune.

Sur la proprièté des compteurs, questionnement au Médiateur de l'Energie qui à confirmé le fait par courriel le 8 Février 2016, don't en voici la teneur ci-dessous

En ouvrant cette image dans un nouvel onglet de votre navigateur (clic souris droite sur l'image, un popup vous le proposera), vous l'afficherez à sa taille normale.

 

Voyez avec votre municipalité, en général, elle ne sait même pas que ces compteurs leur appartient tout comme le réseau de distribution basse tension, transformateurs compris...

Attention, les compteurs d'électricité appartiennent généralement aux communes, mais leur propriété a parfois été transférée à une organisation regroupant des communes (Communauté de communes, Syndicat départemental d'énergie, etc). Mais, même dans ce cas, la commune peut (et doit !) prendre une délibération contre le déploiement des compteurs communicants, et demander à la structure intercommunale de respecter la volonté démocratiquement exprimée. Les Communautés de communes et les Syndicats départementaux d'énergie sont les émanations des communes, ils existent pour les assister et pas pour leur imposer des décisions arbitraires.


 

Sachez aussi que les fournisseurs alternatifs d'électricité (Direct Energie, Poweo et les autres...)vont se retrouver dotés de ce nouveau compteur dit "intelligents" avec le même procèdé de facturation.

  • D'autre part, ce sont donc des compteurs dits "intelligents" et pour ce faire, ils doivent communiquer en permanence votre consommation (2 fois par jour, en théorie, mais... ) et ce, via Courant Porteur de Ligne (CPL) via les lignes électriques extérieures vers un point précis, en général un transformateur de quartier équipé d'un concentrateur pour recueillir ces données et les faire suivre via un réseau GPRS 2G+ (réseau téléphonique identique à vos portables, en gHz) privé, en considérant que ce sera en général un relais GSM par transformateur. Vous verrez bientôt fleurir des antennes sur ces batisses, à moins qu'ils ne soient aussi tordus qu'en téléphonie, et que ces antennes soient déguisées en cheminées, en étage supplémentaire factice ou autre astuce... 
  • Dans le cas de transformateurs sur pylônes, je crois G61 mais pas sur, les concentrateurs avec système et antenne GPRS seront installés dans un boitier, sur le premier pylône basse tension à proximité. (Source: brochure  Linky EDF)
  • Ce rayonnement CPL, s'il est émis via les fils électriques extérieurs va aussi se superposer à toute votre installation électrique intérieure, s'ajoutant ainsi à toute la pollution radioélectrique de votre domicile. Que dire d'ailleurs en habitat collectif, ou chaque appartement verra s'additionner à sa pollution radioélectrique, celle des voisins qui seront dans le même cas que vous.
  • J'ai dit pollution radioélectrique de votre domicile, voyons voir ???
  • WiFi de votre box, des ordinateurs portables ou non, tablettes et smartphones, téléviseurs connectés, consoles de jeux genre PS4

    Bluetooth casque sans fil, claviers et souris sans fil, smartphones avec haut-parleurs déportés, tablettes, automobiles, domotique, tous les capteurs externes fonctionnant à l'aide d'applis sur vos smartphones

    GSM smartphones, téléphones portables, oreillettes, alarmes

    CPL Babyphones, internet couvrant toute l'habitation, domotique

    Sans protocole téléphone fixe sans fil, babyphone, commande chaudière, affichages déportés,   thermomètres avec sondes extérieures, alarmes sans fil, domotique, télécommandes de portes de garages, clés de portières de voiture, alarmes

    Et encore je n'ai cité que la pollution engendrée par vos matériels si vous habitez en maison individuelle, en collectif, vous bénéficiez aussi de celle de vos voisins, cette pollution passe les murs....

     

Le CPL Linky utilise une vitesse de 2400 bauds, et une modulation du type S-FSK (Spread Frequency Shift Keying)

Fréquence Mark (FM ) = 63,3kHz

Fréquence Space (FS)  = 74kHz

  • Un autre aspect non décrit par EDF est que chaque compteur Linky installé pourra être utilisé en relais automatiquement, afin de joindre d'autres compteurs que le concentrateur installé dans le transformateur de quartier ne peut recevoir du fait de leurs éloignements éventuels...
  • La portée du CPL étant limitée à 200 m environ, il est prévu, dans certains cas, et pour des abonnés plus éloignés de remplacer le module CPL par un module radio GPRS (téléphonie mobile) pour rejoindre le réseau Linky, ou sera l'antenne chez le particulier ??? Bonne question ... (Source: brochure  Linky EDF)
  • Les transformateurs de quartiers sont aussi proprièté des collectivités locales (Mairies) et l'installation d'une antenne GSM et VHF si besoin, doit ou devrait faire l'objet d'une autorisation du Maire. En général ErDF s'assied dessus... profitant de l'ignorance de la Municipalité.
  • Une dernière chose, les données de consommation recueillies vont être stockées dans d'énormes "datas centers" dispersés un peu partout sur le territoire et pourront servir en vue de statistiques et en les analysant, déterminer vos habitudes de consommation; nous ne sommes pas loin du flicage.
  • A échéance, l'équipement du foyer, en neuf ou en renouvellement sera équipé d'une puce CPL qui permettra à EDF de pouvoir identifier cet appareil, voire de l'arrêter en télécommande, pour soulager par exemple le réseau électrique défaillant. Ce qui veut dire encore et toujours plus de dialogue via les fils électriques de votre  résidence et pis encore, si vous êtes en appartement, les rayonnements issus des installations électriques de vos voisins, la plupart encastrées dans les murs, donc plus proches que vous ne pouvez l'imaginer (les fils utilisés pour les éclairages en plafond, c'est quelques dizaines de cm des pieds du voisin du dessus, et les fils encastrés dans les murs mitoyens, c'est presque pire en imaginant que dans votre lit, votre tête ne sera qu'à la même distance, voire moins des dits fils).
  • Que dire aussi des fils torsadés du réseau EDF à 230 Volts qui courent le long des façades en ville et véhiculant les données CPL de toute une rue, voire de tout un quartier, les personnes vivant de l'autre côté du mur seront impactées x 10, 100 ou plus...

  • Un autre aspect, une réalité même, est que l'abonnement souscrit sera certainement trop petit pour votre consommation, je m'explique; un vieux compteur pouvait tolérer des excès de consommation jusqu'à 15 % sans réagir, alors qu'avec le Linky la sanction sera immédiate: coupure, ce qui poussera nombre d'utilisateurs à passer à la tranche supérieure, exemple de 6 kVA (30 Ampères) à 9 kVA (45 Ampères), les différentes tranches étant espacées de 3 kVA (3 ,6 ,9 ,12 ...) avec la tarification associée, il n'y pas d'intermédiaire. Un exemple....On passe ainsi l'abonnement chez EDF de 95,38 € pour 6 KVA à 117,20 € pour 9 KVA. A ajouter 36.21 € pour frais de changement de puissance.
  • EDF signale bien dans sa com que l'usager pourra faire des économies, mais seulement dans le cas ou l'on va surveiller sa consommation et tenter de la réduire un tant soit peu. Le fait de changer le compteur n'entraînera que du surcoût.

    A la différence des compteurs actuels, le compteur Linky permet aux fournisseurs d’électricité de faire varier, au cours d’une même journée, le prix de l’électricité en fonction de la demande en temps réel (de la même façon que la SNCF fait varier le prix de ses billets, du simple au triple, en fonction du taux de remplissage des trains), sans que le consommateur ne soit préalablement informé de ces variations de tarif, car il ne peut pas connaître à l’instant T le niveau de la demande. Avec le compteur Linky, le consommateur ne sera donc plus en mesure de contrôler sa facture, sauf s’il est capable de se souvenir précisément de ce qu'il aura fait à tel ou tel moment.

    Pour diminuer sa facture avec le compteur Linky, il devra faire cuire son gigot ou passer l’aspirateur à 2h du matin…

    De plus, les habitants des logements équipés de radiateurs électriques seront pénalisés : ils ne pourront plus les faire fonctionner au moment où ils en auront besoin, sauf à voir leurs factures fortement augmenter. Les logements sociaux dits « passoires thermiques » équipés de radiateurs dits « grillepains » seront les plus pénalisés. Les plus pauvres seront donc doublement pénalisés

     

Au plan national, l’UFC Que choisir dénonce sans ménagement le fonctionnement de l’appareil : « 15 millions de foyers risquent d’être pénalisés par le compteur Linky, qui va faire disjoncter le budget des consommateurs ».

 

Il serait préférable que ce soient les mairies qui s'investissent un minimum, car un refus de celles-ci stoppe l'intégralité de l'installation (compteurs, antennes et réseau GSM ErDF) sur son territoire, alors que le refus d'un particulier n'entraînera que la non-installation du nouveau compteur chez lui, laissant à l'opérateur tout loisir pour installer ses réseaux GSM et le cas échéant radio pour les autres usagers et voisins, ce qui impactera tout le monde en pollution radiative, même pour l'usager ayant exprimé son refus, qui n'aura pas de pollution via CPL, mais celle de ses voisins en cas d'habitat collectif et sera impacté dans tous les cas par le rayonnement électromagnétique des relais GSM installés sur les transformateurs ou à proximité de ceux-ci.

Si un problème d'intolérance aux ondes électromagnétiques survient, ce sera la commune, donc le Maire qui en sera responsable au premier chef.

On voit bien dans cette analyse que l'intérêt de tous passe plutôt vers le refus total par la mairie.

Mais rappelez-vous, s'il est possible de refuser simplement ces compteurs pour les Mairies, et les consommateurs en individuel avant l'installation, il n'en sera pas de même une fois installés, et si cela ne se voit pas trop les premiers mois, les larmes arriveront vite et trop tard.

Tous les consommateurs qui auront accepté l'installation du Linky auront tacitement accepté les termes des nouveaux contrats EDF Linky, ceci sans rien signer et avec l'impossibilté de retour en arrière...

Les maires laissant s'installer les compteurs et toute l'infrastructure réseau associée ne sont forcément au courant du risque pris, prenant plutôt le refus d'installation pour un risque bien plus important pour eux, par méconnaissance...

Ce sont les communes qui n’auront PAS délibéré pour interdire le déploiement du Linky sur leur territoire qui s’exposeront à un risque juridique maximal, celui de se retrouver engluées dans des batailles judiciaires inextricables. Ce risque est d’autant plus fort que les assurances ont d’ores et déjà exclu des garanties « les dommages de toute nature causés par les champs et ondes électromagnétiques » :

Les victimes n’auront donc que le choix de se retourner contre les propriétaires des compteurs, à savoir les communes ou les AODE (Autorités Organisatrices de la Distribution d'Electricité), pour être indemnisées. Les communes /AODE n’ayant pas les moyens de régler des frais d’avocats devraient donc anticiper et se prémunir contre ce risque en adoptant une délibération interdisant le déploiement du Linky. L’impératif économique pour la commune de se prémunir contre les dépenses liées à de futures procédures judiciaires nées d’éventuels dommages ou préjudices causés par le Linky peut, en tout état de cause, figurer parmi les motifs d’une telle délibération (voir également supra, les paragraphes sur les conditions générales de vente d’EDF, p. 12-14).

Si un maire propriétaire du réseau, mais qui en a délégué la gestion à une AODE, décide de refuser le Linky, mais que l’AODE refuse d’obtempérer (par exemple en objectant que des décisions d'investissements du réseau ont été prises), la responsabilité de l’AODE est engagée pour tous les dommages et préjudices futurs qui seront engendrés par le Linky.

 

En résumé:

  • Pollution électromagnétique en kHz (CPL) et en gHz (GSM)
  • Récoltes de données concernant vos habitudes de consommation et par là même votre manière de vivre, et stockage, pour quel usage ???
  • Possibilité pour les opérateurs de pouvoir contrôler à distance votre fourniture d'énergie en fonction de critères tels que délestage du réseau (coupures ponctuelles) ou de modifier à distance votre puissance souscrite en cas de factures impayées...
  • Facturation au kVA au lieu du kW, provoquant de fait une augmentation sensible des factures
  • Depuis le 31 mai 2011, les radiofréquences qu’émet le LINKY sont officiellement reconnues « POTENTIELLEMENT CANCÉRIGÈNES » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l’OMS.
  • Trois compteurs communicants par logement au bout du compte!
  • Ce n'est pas UN compteur communicant qui est prévu mais au moins trois par logement (électricité, gaz, eau). Les uns (les Linky) génèrent des rayonnements par CPL (*), les autres envoient des ondes radios… quand bien même les ondes de l'un seraient "acceptables", que dire de l'accumulation des ondes générées par 3 compteurs ? Et bien pire : dans un immeuble de dix logements, le local technique contiendrait 30 compteurs communicants, juste à côté et sous certains logements. Sans parler des concentrateurs, répétiteurs, antennes qui doivent être installés dans nos rues, près de nos habitations, pour transporter toutes ces données…

  • Les données des compteurs communicants sont expédiées par téléphonie mobile
  • Si les compteurs Linky sont installés, ils envoient leurs informations en CPL vers les transformateurs de quartier, situés très souvent près des habitations, d'où elles repartent par téléphonie mobile !

    ErDF vous trompe donc habilement en affirmant que les Linky n'utilisent pas la téléphonie mobile…

  • Le CPL circulera dans tout votre logement
  • Contrairement à ce que prétend ErDF, le CPL ne s'arrête pas au compteur et se diffuse dans tout le logement. Cette donnée cruciale a été reconnue, de façon très honnête, par le propre constructeur de Linky, William Hosono, directeur Europe de la société Itron, lors du débat "éco" de Sud-Ouest, le mercredi 2 mars 2016 à la Cité Mondiale de Bordeaux...

  • ErDF dans sa communication a insisté sur le fait qu'un petit affichage déporté pour le compteur Linky sera disponible pour qui le demandera, mais a omis de préciser qu'il sera en vente ou en location, sans fil donc transmission des données par radiofréquences ou CPL...

    Le système Linky est ÉVOLUTIF : le pire est à venir

    En clair, c'est la stratégie du cheval de Troie : l'objectif d'ErDF est d'installer 35 millions de compteurs Linky, sans que soient utilisées dans un premier temps toutes les "potentialités" de ces appareils. C'est une fois qu'ils seront en place que le crime pourra être pleinement consommé. Si vous pensez qu'il s'agit se supputations voire de "complotisme", lisez donc cet extrait d'une brochure d'ErDF (bien différente de celles distribuées au public ou aux élus) :

      "Le programme Linky a pour ambition de créer un standard mondial de l’industrie du comptage évolué. Pour y parvenir, ERDF a bâti un système évolutif utilisant des technologies de pointe, capables de gérer de très importants flux de données.

      Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés...

      L’installation des compteurs communicants bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique. Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups…"

      Cet extrait est tiré de cette brochure interne à ErDF, à la page 6

    http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME.pdf

  • Ces compteurs connectés générateurs d’ondes ont été REFUSÉS par l’Allemagne, la Belgique et l’Autriche, et sont en train d’être DÉMONTÉS en Californie suite à des scandales sanitaires et à des procès. Au Quebec, les Pompiers ont demandé à ce que soient retirés ces compteurs.

Attention au chantage ou à des propositions d'avantages concèdés aux particuliers pour autoriser la pose d'antennes sur leurs toits (ce qu'ils ne diront pas; au prix d'une irradiation électromagnétique des maisonnées et de leurs voisins.)

 

Attention:

Il semblerait qu'Erdf  utilise une nouvelle stratégie contre les refus toujours plus nombreux, le coup de la panne du vieux compteur, qu'il leur faudra bien sur changer, quelques réfractaires au compteur Linky ont reçu un courrier en ce sens. A refuser bien sur !

 

A ce jour, les communes ou les particuliers ayant refusé la pose des compteurs et réseaux associés sont victimes de harcèlements de la part des Autorités, d'EDF/ErDF et des opérateurs d'électricité, surtout ne pas cèder à ce lobbying appuyé.

 

A ceux qui contestent la légalité du refus du compteur Linky, sachez que la Directive Européenne n'impose pas le système de compteurs connectés (Linky), elle le suggère aux états membres ! Il n'y a donc pas d'obligation comme on veut bien nous le faire croire.

Le texte:

Directive 2 006/32/CE du Parlement européen et du Conseil du 05/04/06 relative à l’efficacité énergétique. Cette directive n’impose pas les compteurs intelligents, mais suggère leur installation aux États membres pour mettre en place un terrain favorable aux économies d’énergie et de concurrence.

 

Si votre compteur a été changé en votre absence, sans votre consentement c'est illégal, demandez, voire sommez ErDF de vous réinstaller l'ancien compteur, ils doivent le faire mais le feront pas...

 

vendredi 3 juin 2016

Depuis quelque temps ErDF (maintenant devenu ENEDIS depuis le 1er Juin) et les sous-traitants commencent à piaffer, à s'énerver et passent à une action dure, limite légale en forçant l'installation, même en l'absence du locataire ou du propriètaire, pour peu que le compteur soit accessible: dans votre proprièté mais au dehors de l'habitation, couloir ou local technique d'une coproprièté. Une solution réside dans le fait qu'il faut empêcher l'échange du compteur, pour ceux situés à l'extérieur. Je m'explique, il suffit d'installer dans le boitier une grille à cadenasser comme le montre cette photo... Oui je sais, ça paraît un peu lourd, mais l'enjeu est à ce prix... Des grilles toutes faites (Leroy Merlin et autres ...) comme celle utilisée, sont disponibles dans certains magasins de bricolage, il suffit de bien prendre ses mesures et de couper l'excédent. 2 cadenas (voir photo du modèle), voire 1 seul mais de ce modèle photographié. plus 1 bout de cornière et quelques vis ou boulons

 

 

Reçu à l'instant de la part du collectif54 créé il y a peu, s'indignant des manières peu orthodoxes utilisées par les sous-traitants d'ErDF (ENEDIS)

 

dimanche 3 avril 2016

Autre stratégie de COM de la part d'ErDF qui, au vu des refus toujours plus nombreux, fait passer le Linky pour un banal compteur électrique, émission JJ Bourdin RMC/BFM-TV

http://refus.linky.gazpar.free.fr/lassus-ment-bourdin.htm

 

Une alerte: la domotique

La domotique commence à entrer dans les moeurs, si vous pouvez intervenir à distance (téléphone ou internet) sur des éléments de votre domicile (volets roulants, chaudière et autres objets connectés, les opérateurs d'effacement le pourront aussi, une puce CPL en accès au secteur y est en général intégrée... Eux n'interviendront pas dans la fonction, mais pourront mettre hors tension (effacer du réseau) l'appareil désigné.

 

L'eau est aussi concernée, le télérelevé est entré en fonction dans certaines villes et communes... Mais une autre technologie est utilisée proche du RFID, relevé en passage de véhicule équipé dans la rue et sans s'arrêter, question au compteur et réponse de celui-ci, c'est tout, tout au plus quelques secondes... Une ou plusieurs fois par an.

 

Quel est le schéma de déploiement ? (Source Libération de 30/11/2015)

ERDF procédera par «taches de léopard» ou mitage. D’ici fin 2016, 3 millions de compteurs devraient être installés dans une centaine de petites zones. Des quartiers de Lorient, Gap, Nîmes ou Marseille, voire des départements (presque) entiers : Deux-Sèvres, Vienne, Bas-Rhin. Au fil des années, de nouveaux territoires seront raccordés autour des premiers. Le plan de déploiement est déjà détaillé semestre par semestre sur le site d’ERDF. Fin 2018, chaque département devrait compter plusieurs communes équipées. Les Parisiens devront patienter jusqu’en 2018, voire 2019 (peut être jamais; Paris ayant refusé l'installation des nouveaux compteurs pour y voir plus clair). «Il était difficile d’isoler des zones à l’intérieur de la capitale, c’est pourquoi on ne s’en occupe pas en priorité. Ça nous prendra deux ans», indique Lassus. Dès lors, le gestionnaire de réseau installera 40 000 compteurs par jour. Dans l’Hexagone, 300 000 compteurs ont déjà été changés à ce jour, à Lyon et en Indre-et-Loire.

 

REJET DU LINKY

A ce jour samedi 2 juillet 2016, plus de 200 communes ont déjà rejeté les compteurs Linky et dont nous possèdons une copie des délibérations ou un article de presse en faisant état pour une grande partie...

La liste d'une centaine de délibérations des communes téléchargeables est disponible ici:

http://f6gia.no-ip.org:8000/linky_communes_refus/

Le serveur dort la nuit de 00h00 à 09h45 environ, ne cherchez pas à télécharger pendant cette fourchette de temps...

 

Ce jour 8 avril 2016, nous apprenons que les élus de la ville de Saint Macaire (33) viennent d'entériner leurs refus du compteur Linky, en y associant les autres compteurs communicants gaz et eau....

 

Samedi 26 mars 2016

Ô joie, ce jour sur le journal local, un article concernant la création d'un collectif anti-Linky sur le département 54,  je vais essayer de prendre contact, afin d'éventuellement mettre nos efforts en commun.

Sa page internet

http://stoplinky54.over-blog.com

 

vendredi 3 juin 2016  

Une carte de France donnant les refus par région est disponible via ce lien

http://f6gia.no-ip.org:8000/docs/carte_refus.gif


Association Next-Up le 19 février 2016

- Linky Dernière Minute :

 - Très forte progression des refus constatés depuis le début de cette semaine, les tensions entre les prestataires ne cessent de croître,

 il est constaté la présence des gendarmes appelés pour calmer les esprits face à certains agissements (ruse) qui énervent les clients consommateurs.

 - Un prestataire excité et dépité a déclaré concernant sa zone de déploiement : "Depuis quelques jours nous avons eu plus de 50 refus !"

 A ce jour à la connaissance de l'organisation, aucun Linky n'a été posé aux personnes qui s'y sont opposées.

 - ERDF qui confirmait un taux des refus de 1 % début 2016, vient de déclarer début février un nouveau taux de 1,5 % soit 50 % d'augmentation en 1 mois !

 Next-up organisation, en fonction des retours d'information, pense que la barre des 3 % a été dépassée début février 2016.

 Rappel pour mémoire : Lorsque fin 2015 Next-up a diffusé le chiffre de 0,97 % de refus (chiffre piraté sur les écrans d'ERDF !), ERDF déclarait qu'à leur connaissance il n'y avait pas de refus du Linky !

 La masse critique de refus qui engendrerait un retournement de situation est statistiquement d'environ 10/15 %, c'est l'objectif à atteindre.

 - Face à la montée en puissance des refus ERDF panique, change une nouvelle fois de stratégie, oppose de nouveaux arguments et en appelle au Gouvernement, résultat : un énième communiqué dans Maires Info avec intervention de l'ANSES qui, soyez-en sûrs, va comme d'habitude "laver  plus blanc que blanc pour les gogos" dans sa pseudo prochaine  étude (pour la circonstance, sortie du chapeau) de juin 2016 sur le Linky.

 L'ANSES c'est "du solide, c'est du crédible", c'est pareil que l'Académie de Médecine et l'amiante ou les LFC (pandémie de myopie en cours, voire prochainement de cécité chez les jeunes), une bande d'irresponsables, mais responsables de dizaines de milliers de ... !

 - Normes : Next-up rappelle que le Linky aux normes, comme ne cesse de le ressasser ERDF, cela ne veut absolument rien dire, c'est de l'enfumage, en effet les normes sont fonction de distances de sécurité ! Toutes les normes, c'est une obligation, ont des distances de sécurité en champs proches comme celles des Téléphones Mobiles, des antennes relais, des LFC, etc ...

 Avec le Linky, il est constaté que la population dans ses lieux de vie sera très souvent irradiée en champs proches, notamment dans les chambres à coucher (têtes de lits)

Aucune personne propriétaire n'a eu le Linky si elle s'y était opposée explicitement par une lettre recommandée AR à la SA ERDF.

Force est de constater qu'il y a actuellement en France deux type de consommateurs, ceux qui paient leurs factures EDF au prix normal  et ceux équipés du compteur radiatif numérique connecté Linky qui paient des factures EDF avec une surfacturation et qui n'y voient que du bleu... !

Depuis 2002, les compagnies d’assurance excluent de leur champ de responsabilité civile « tous les dommages, frais ou dépenses de quelque nature que ce soit causés directement ou indirectement par, résultant de ou liés de quelque manière que ce soit aux champs électromagnétiques. ». De ce fait, les dommages potentiels engendrés par l’installation du compteur Linky sur l’installation et les appareils électriques, sont exclus du cadre des contrats d’assurance. Le client final se retrouverait alors seul à financer les réparations des dommages pouvant être causés, directement ou indirectement, par la mise en œuvre du système Linky. D'autre part les Assurances d'ErDF non plus...


Info NextUp du mardi 8 mars 2016

Lors de la présentation officielle du Linky par Philippe MONLOUDOU, Président du Directoire d'EDF, il en est resorti les points suivants qui valent confirmation de ce l'on savait déjà:

1 - Confirmation que le Linky n'est pas obligatoire !

2 - Les Linky en zones de campagne (isolées) seront reliés par émetteurs Hautes Fréquences micro-ondes en gHz et non plus en CPL...

3 - Les modules domestiques de visualisation seront par modules Hautes Fréquences micro-ondes en MHz.

4 - C‘est le marché (le business) qui va décider de ce que sera le Linky.

5 - ERDF est avec le Linky un opérateur du Big Data !

 

Une vidéo explicative très bien faite de Next-up c'est ici:

https://www.youtube.com/watch?v=Cknh3WngEZU  

 

Nous constatons à la vue de la vidéo, que s'il est plus facile de refuser le compteur Linky pour les foyers  ayant un contrat d'électricité antérieur à Février 2014, pour ceux postérieurs à cette date, il faut "finasser" dans les termes pour y arriver, mais cela reste parfaitement jouable.


1er mars 2016

Le reportage vidéo sur le Linky du Lundi 29 Février dans l'émission de reportages "On n'est pas des Pigeons" sur la Chaîne TV France 4 à 20h50 et mis à disposition par l'Association Next-Up...

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_on_n_est_plus_des_pigeons/

 

21 avril 2016

Information de Dernière Minute

Ce matin nous avons la confirmation officielle que Next-up organisation vient de gagner son premier procès en APPEL contre ERDF !

ERDF qui avait saisi Me Alain BENSOUSSAN, qui est avec 150 avocats le plus grand cabinet de France (ERDF ne manque pas de moyens financiers, les nôtres !), avait obtenu en première instance un jugement 50/50.

Nous avions fait Appel de ce jugement et après des kilos et des kilos de rapports et contre-rapports en réponses nous venons ce jour d’obtenir la décision d’Appel qui rejette les demandes d’ERDF et accorde et valide officiellement en totalité le dépôt de la Marque Linky Dirty Electricity.

Sachez que pour l’organisation et pour le combat que nous menons tous, c’est une première victoire encourageante de bon augure pour l’avenir, elle n’était pas acquise d’avance, c’est pour cela qu’ERDF avait intenté cette action car certainement d’après ses conseils elle devait gagner sans problème, alors qu’au bout de plusieurs mois de procédures c’est exactement l’inverse qui s’est passé.


Infos presse !

mardi 26 avril 2016

53 incendies de compteur électrique recensés depuis le 1er janvier 2016, ici le dernier en date:

"Les trois occupants de la maison du passage Umbertide, dans le bourg de Saint-Vallier, ont eu chaud. Vers 5 heures du matin, dimanche, un incendie s’est déclaré dans les combles de l’habitation. Des fumées denses ont envahi les lieux où vivaient un couple d’une quarantaine d’années et un jeune majeur.

D’après les premiers éléments constatés sur place, il semblerait que l’incendie ait débuté au niveau du compteur électrique, situé à l’étage..."

Le type ne compteur n'est toujours soigneusement pas mentionné...

 

vendredi 3 juin 2016: Important!!!

Sur un sujet aussi vaste, il est extrèmement difficile de travailler seul, si des personnes de mon secteur désirent se mettre les mains dans le cambouis, je suis partant, me contacter en tapant cette adresse dans votre client courrier préféré, ceci pour éviter la collecte de l'adresse courriel par des sites mal intentionnés

 

Collectif anti-Linky 54

Divers documents ont été mis à disposition de tous, et ne concernent pas que le département 54 mais tout le monde

   

 

Des sites pleins d'infos...

Un superbe article, avec une lettre tout aussi belle, à lire absolument

http://fabrice-nicolino.com/?p=2294

 

Ceci explique l'empressement d'ErDF/EDF et des autres opérateurs, une bonne lecture bien enrichissante:

http://www.lembarque.com/les-objets-vont-pouvoir-se-connecter-aux-compteurs-linky

 

Par Next-Up, un clip Youtube pour comprendre pourquoi les contrats d'abonnements seront plus chers  

https://www.youtube.com/watch?v=1V0yC4GQV04

 

Un lien décrivant tout sur le Linky et ses réseaux, version ErDF/Gouvernement

urle.me/qD

 

Liens et arguments anti-Linky

http://reporterre.net/Des-communes-se-rebellent-contre-les-compteurs-intelligents-Linky-et-Gazpar

http://filterman.esy.es/gsm-324_compteur_linky_espion.htm

www.next-up.org (être membre: cotisation)

Contactez vite l'Association Next-Up qui se bat avec vigueur contre ces compteurs. En étant adhérent, vous aurez accès à une mine d'infos, toujours actualisée.

http://refus.linky.gazpar.free.fr ( lecture recommandée)

 

Carte du déploiement

http://www.erdf.fr/linky-bientot-chez-vous

 

Une page très intéressante à lire absolument, c'est ici :

http://refus.linky.gazpar.free.fr/le-doc-contre-erdf.htm

 

A lire aussi à titre informatif, concernant les délibérations d'un Conseil Municipal et d'une information type pour les Administrés.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/modele-deliberation-anti-compteurs.pdf

http://www.santepublique-editions.fr/comment-refuser-le-compteur-linky-chez-vous.html

 

Rejet du Linky pourtant en cours d'installation à Carmaux (Tarn)

http://www.letarnlibre.com/2016/03/01/

 

Un reportage d'Europe1 du 27 Mars

http://www.europe1.fr/economie/la-guerre-au-compteur-edf-linky-est-declaree-2704210

 

En anglais

http://stopsmartmeters.org/

firefighters-ask-hydro-québec-to-leave-smart-meters-alone-1.2983309

 

En annexe;

A ouvrir dans une autre fenêtre de votre navigateur ( clic droit sur l'image et choix)